close
Constructeur

La liquidation Judiciaire – Maisonneuve

Le lancement de notre chantier ayant eu lieu à la mi-novembre, avec la mise en place du vide sanitaire et de la coulée de dalle par l’entreprise de maçonnerie ALB Construction. Conformément aux règles de l’art, nous devions patienter le temps de séchage de 21 jours, avant toute poursuite du projet. Les congés de fin d’année s’ajoutant ainsi à la durée, la suite du projet devait s’enclencher à partir de début janvier, mais le Groupe Maisonneuve à été mis en liquidation judiciaire le 07/01/2019, par le tribunal de commerce de Lille. Pour information, nous avions pris le parti de rédiger cet article au compte goutte, pour une publication bien plus tardive, afin d’avoir l’ensemble des éléments en notre possession.

Logo Groupe Maisonneuve

Durant la première semaine de janvier, nous avons essayé d’entrer en contact avec notre conducteur des travaux, pour avoir plus d’informations sur la livraison des briques, permettant au maçon de commencer la montée des murs. Après plusieurs tentatives, que ce soit par mails, appels ou SMS, nous n’avions pas eu de retour, suite à quoi, nous avons solliciter directement Mme Priscilla Saunier (PDG du Groupe Maisonneuve), afin d’avoir un retour sur la situation et les délais de livraison des matériaux, pour la continuité de notre chantier.

Des vœux et un coup de massue

Le lundi 7 janvier, vers 19H30, nous avions eu un retour de Mme Saunier concernant notre chantier. En effet, notre conducteur de travaux était encore en congés et reprenait ce jour, ne pouvant ainsi nous répondre plus tôt.

Dans ce même retour de mail, nous apprenons ensuite la mise en liquidation du groupe Maisonneuve, par le tribunal de commerce de Lille ce lundi 7 janvier 2019, mais aussi, de l’apparition rapide d’une vidéo, devant expliquer la situation du groupe et permettant de toucher simultanément un grand nombre de personnes.

Retour du mail, et vidéo officielle

Priscilla SAUNIER – Facebook 07/01/2019 à 23:07

Voici l’information :
Après le dépôt de bilan de 3 garants début 2018, et faute d’avoir trouvé suffisamment  de garants partenaires pour soutenir son activité et son projet de développement, le groupe Maisonneuve s’est vu privé de pouvoir honorer sa production future et son carnet de commandes. Cette situation a entraîné des problèmes de trésorerie très conséquents, et donc la cessation de paiement du groupe Maisonneuve. La liquidation judiciaire a été prononcée ce lundi 7 janvier 2018.

Votre  garant -qui est déjà prévenu- vous contactera par courrier dans les plus brefs délais  pour vous indiquer les modalités de reprise de votre chantier. Votre construction se poursuivra avec un décalage de quelques semaines. Ils font tout pour que cette trêve soit la plus courte possible. Je vais les y aider. Comptez sur moi.

Bonne soirée
Bien à vous
Priscilla SAUNIER

A la suite de cette annonce, nous avons fait face à pas mal de questions et d’inquiétudes. Comment un groupe tel que Maisonneuve, reconnu et réputé pour son sérieux, tant au niveau de la technique, comme de la satisfaction client, puisse en arriver à cette situation ? Mais aussi, quid de la viabilité et le continuité de notre projet ?

La mise en liquidation judiciaire et nomination du liquidateur

Ce Lundi 07 Janvier 2019, le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la mise en liquidation judiciaire sèche du groupe Maisonneuve, suite à la cessation de paiements. En l’état, l’entreprise appartient désormais au liquidateur devant être nommé par le juge du tribunal de commerce.

Effets du jugement de mise en liquidation

Extrait Liquidation : Status de Liquidation Maisonneuve

À partir du jugement qui prononce la liquidation judiciaire, l’entreprise doit cesser immédiatement son activité, sauf autorisation du tribunal (pour une durée de 3 mois, qui peut être prolongée une fois). Le débiteur ne peut plus administrer ses biens tant que la liquidation judiciaire n’est pas close.

Icône Justice

Les contrats de travail liant les salariés et l’employeur sont rompus dans un délai de 15 jours suivant le jugement prononçant la liquidation judiciaire ou suivant l’expiration de l’autorisation de poursuite de l’activité.

Toutes les créances que les créanciers détiennent contre l’entreprise, deviennent immédiatement exigibles, même si elles ne sont pas encore échues. Dans un délai de 2 mois à partir de la publication du jugement d’ouverture au Bodacc, les créanciers qui disposent d’une créance qui existait avant le jugement d’ouverture doivent adresser une déclaration de créances au liquidateur.

Nomination et Missions

Extrait Liquidation : Nomination Liquidateur Maisonneuve

Le liquidateur a pour principales missions, la gestion de l’entreprise durant la poursuite provisoire de l’activité dans le cas où elle a été autorisée par le tribunal, il effectue la vente des biens (marchandises, matériels, immeubles, droit au bail, etc.) soit dans le cadre d’une vente globale de l’entreprise (plan de cession), soit par des ventes séparées (les fonds sont alors répartis entre les différents créanciers suivant le rang de chacun).

Icône Juge

Il procède au licenciement des salariés, devant intervenir dans les 15 jours de la liquidation judiciaire, ou s’il y a eu autorisation de poursuite provisoire de l’activité, dans les 15 jours de la fin de cette période.

Il effectue les demandes d’avances des créances salariales dues auprès de l’Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés (AGS), et règle les salariés, enfin, il recouvre les sommes dues par l’entreprise, si nécessaire en justice.

Suite de la procédure

Nous détaillerons l’ensemble de la procédure en cours avec Maisonneuve et le liquidateur judiciaire (mandataire) ; Mais aussi avec le garant (assureur) et le courtier. Nous garderons donc cet article continuellement à jour, n’hésitez pas à repasser régulièrement si vous êtes un maître d’ouvrage dans la même situation que la notre.

N’oublions pas aussi la transition avec la prochaine entreprise devant prendre en charge notre chantier, avec les artisans initialement désignés ; Qui fera bien entendu l’objet de prochains articles sur le blog, vis-à-vis du suivi de la construction.

Réunion de transition : Maisonneuve, Liquidateur & Garants – 12/01/2019

Voici les informations communiquées le samedi 12 janvier 2019, par Mme Priscilla Saunier, via la page facebook du groupe Maisonneuve. À savoir que dorénavant, le site Web officiel du groupe est définitivement fermé. Voici les informations communiquées :

INFORMATION POUR TOUS LES CLIENTS dont le chantier N’A PAS COMMENCE :
J’ai eu une réunion avec le liquidateur ce jour. Le liquidateur acceptera de vous “libérer” car le contrat est caduque. Vous pouvez chercher un autre constructeur et signer un nouveau contrat dès maintenant.

Pour formaliser , il suffit de lui envoyer un courrier en ce sens à :
– Me SOINNE 65 bd de la république 59100 Roubaix

Je vais broyer les chèques d’acompte car ils ne sont pas encaissés et ne le seront pas.

INFORMATION POUR LES CLIENTS EN COURS DE CHANTIER :
J’ai travaillé via le garant avec une des entreprises qui pourrait reprendre vos chantiers. Les choses avancent vite sur le plan administratif grâce à l’investissement personnel d’un salarié de Maisonneuve qui a passé beaucoup de temps pour préparer les infos sur vos chantiers. Je le remercie il se reconnaîtra.

Sachez que je fais le maximum pour gagner du temps car je sais que c’est le projet d’une vie et que de nombreuses familles sont concernées. Le liquidateur a accepté ce jour lors de ma réunion de confier les chantiers aux garants dès lundi. Prochaines étapes : diagnostic des chantiers par les repreneurs identifiés. Chiffrage pour que le garant puisse passer les marchés de travaux pour le reste à faire. Puis le repreneur choisi pourra passer commande aux sous-traitants qui seront vraisemblablement et le plus possible, les mêmes qu’avant.

Il faut de la patience car cela prend du temps de faire cela. Je ne peux pas donner de délai. Je sais que c’est la réponse que vous attendez tous. Dès que j’aurai une idée de date. Vous le saurez.

D’ici là, envoyez vos documents : CCMI, notice, avenants, plan, décomptes payés au courtier Verspieren qui centralise pour le compte des garants.

Bon week-end à tous

Le repreneur : Maison du Nord

Maison du Nord logo

L’ensemble des chantiers du groupe Maisonneuve seront repris par le constructeur Maison du Nord, filiale du groupe Thomas & Piron présent sur les marchés de la Belgique, France et Luxembourg, représentant rien qu’en 2017 un chiffre d’affaire de l’ordre de 472M€. La solvabilité et le suivi des garants vis-à-vis du groupe et de ses filiales ne devrait pas poser problème, surtout pour la suite et le suivi de l’ensemble des chantiers.

Négociations et Abandon de notre maçon : ALB Construction.

Depuis la reprise officielle des chantiers par le groupe Maison de Nord, de nombreux chantiers ont commencés à reprendre une activité. En effet, le Garant a formulé le souhait de solliciter avant tout, les artisans initialement prévus sur les différents projets Maisonneuve, ce qui était parfaitement en accord avec notre souhait ! Pour la plupart des chantiers, les artisans ont trouvé un accord avec le repreneur, permettant ainsi une reprise rapide des travaux et une relance des activités pour les différents acteurs.

Malheureusement, ce n’est pas forcément le cas pour l’ensemble des artisans. En effet, pour ce qui est de notre projet, bien que nous soyons satisfait de la prestation sur notre vide sanitaire, via notre maçon, qui est ALB Construction à Haluin. Les négociations entre l’artisan et le repreneur n’ont pas du tout abouties. Nous n’avons bien-sûr que notre “côté” de la procédure, nous vous donnerons donc notre avis partial sur ce sujet, avec les réserves qui en résultent. Après plusieurs rendez-vous dans le but de trouver un accord pour la reprise du chantier, une fois validé, le maçon souhaitait renégocier l’accord. Nous avons pu observer cette situation pendant plus de trois semaines, avec divers alternatives : Lors du rendez-vous définitif pour transmettre ses documents et assurances, renégociation surprise de l’accord ; Ne se présente pas au rendez-vous ; Filtre les appels du CT et de la Direction de Maison du Nord.

Pour notre part, lorsque nous avions le maçon à plusieurs reprises au téléphone, dans un premier temps, il nous confirmé reprendre le chantier sous deux semaines. Ensuite, il nous informait qu’il n’avait simplement pas une bonne relation avec le CT et que le feeling ne passé pas. Enfin, il nous a évoqué le fait que l’on toucherait des pénalités de retards, mettant au second plan le fait de s’inquiéter de “quand” reprendra notre chantier.

Notre Analyse (hypothèse non vérifiée) :
– Suite à une perte sèche, en cause de la mise en liquidation du groupe Maisonneuve ; Mais aussi frileux de reprendre les chantiers Maisonneuve, ALB Construction à préféré temporiser, en prenant de nouveaux chantiers avec d’autres constructeurs et gardant ainsi le notre et celui d’autre maîtres d’ouvrage sous le coude, pour pallier en cas de baisse d’activités. Suite à la contrainte que le garant imposé à Maison de Nord, de solliciter avant tout les artisans initialement prévus sur les chantiers. Ceci est une supposition de notre part, suite au climat et aux échanges avec les différents interlocuteurs et non une affirmation.

De grosses malfaçons sur d’autres chantiers

Depuis la mise en liquidation du groupe Maisonneuve, nous avons pris le parti de créer un groupe Facebook, “Groupe Maisonneuve : La Communauté“, rassemblant une large partie des maitres d’ouvrages actifs sur les réseaux sociaux; Permettant ainsi une mise en relation facilitée et plus directe. Dans le cadre de notre projet, nous partageons les mêmes artisans avec d’autres personnes, ce qui nous permet de faire le point sur la situation que nous traversons tous (Cf. Les négociations ci-dessus).

Pour ce qui est de ALB Construction, le maçon de notre chantier, bien que nous soyons dans l’ensemble tous satisfaits de la prestation faite sur les vides-sanitaires. Pour les personnes plus avancées sur leurs chantiers, l’élévation des murs était au contraire beaucoup plus chaotique, notamment pour une personne, photos à l’appui, avec des explications plus que douteuses concernant le travail établi (échange et fait relatés par un tiers sans vérification effectuée) :

Comme un enduit hydrofuge est destiné à être projeté sur les murs intérieurs, faire les joints ne sert à rien et empêcherait même une bonne accroche de l’enduit.

La maçonnerie

Bien qu’étant “non-sachant“, il est, selon nous, facile de deviner par simple coup d’œil que la qualité du travail et de la prestation est bien en deçà des attentes et surtout des règles de l’art. Pénalisant ainsi d’autant plus les maîtres d’œuvres dans l’attente d’une nouveau maçon, pour une reprise de chantier.

La pose des guides

De notre coté, n’étant qu’au stade de la dalle, nous avons trouvé un peu de réconfort dans notre malheur, évitant ce genre de travail qui nous semble personnellement, sale et bâclé sur la suite à venir concernant notre chantier.

Reprise du chantier et nouveau maçon

Dorénavant, depuis la mise en liquidation du groupe Maisonneuve, de l’intervention du garant H.C.C Tokyo MarineVerspiren et de la nomination du groupe Maison du Nord, en qualité de repreneur, nous avons patienté près de 6 mois. Durant ce laps de temps, plusieurs semaines perdu sont, selon nous, imputables à ALB Construction.

Maintenant, en ce lundi de 27 Mai 2019, nous sommes dans l’attente de la livraison des briques, pour une reprise de chantier actée au 3 juin 2019, avec notre nouveau maçon.

Tags : ALB ConstructionGarantsJudiciaireLiquidationMaisonneuveVerspieren
Gauthier.L

The author Gauthier.L

Rédacteur de ce blog, mais aussi Maitre d’Ouvrage dans ce projet de construction dans le cadre de ma vie privée. Je suis également responsable de service informatique dans ma vie professionnelle. Vis-à-vis de ce projet, j’ai un œil avisé sur la partie technique touchant mon domaine et bien plus encore 😉